jeudi 8 octobre 2009

Un opposant iranien condamné à mort après les manifestations de juin

La justice iranienne aurait prononcé la peine de mort à l'encontre d'un homme qui a pris part aux manifestations de l'opposition contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en juin, rapporte jeudi mowjcamp.com, un site Internet réformiste.

Le site Mowjcamp, qui ne divulgue pas la source de cette information, écrit qu'un juge a informé lundi Mohammad-Reza Ali-Zamani de la sentence. Cet homme est membre d'un groupe monarchiste, indique le site Internet, sans préciser quelles étaient les accusations retenues contre lui.

L'agence de presse "semi-officielle" Mehr rapportait en août qu'il était accusé de menées hostiles à l'establishment islamique, de participation active à une association royaliste "terroriste" et d'autres délits. En vertu de la loi iranienne, un verdict de peine de mort peut être contesté en appel. Aucune autre sentence de mort n'a été prononcée jusqu'à présent à l'encontre de personnes ayant participé aux grandes manifestations contre la réélection d'Ahmadinejad. Ali Zamani figure parmi les quelque 100 opposants, dont certaines personnalités réformatrices, qui, au cours de procès qui se sont ouverts en août ont été accusées de fomenter des troubles post-électoraux.

Source: LeMonde.fr (avec Reuters), 8 octobre 2009

Aucun commentaire: