dimanche 22 novembre 2009

Iran : les pendaisons se poursuivent

Iran Human Rights, le 21 novembre 2009 : trois hommes ont été pendus en public dans la ville iranienne d’Isfahan, a rapporté l’agence de presse gouvernementale Fars jeudi 19 novembre.

Selon la dépêche, les hommes avaient été condamnés pour le viol d’un adolescent.

Aucun nom, date exacte ou lieu des exécutions n’étaient mentionnés dans la dépêche.

Iran Human Rights enquête sur les détails de ces exécutions.

---

Iran Human Rights, le 18 novembre 2009 : un homme a été pendu à la prison de Bojnord (dans le nord-est de l’Iran) selon une dépêche de l’agence de presse gouvernementale ISNA publiée aujourd’hui.

D’après la dépêche, l’homme âgé de 23 ans et dont l’identité n’a pas été communiquée, a été condamné pour vol et viol. Aucune autre information quant à l’heure exacte de l’exécution n’a été rapporté dans la dépêche.

---

Iran Human Rights, le 19 novembre 2009 : selon l’agence de presse gouvernementale Fars, 30 personnes ont été exécutées pendant les 8 derniers mois dans la ville d’Ahwas, capitale de la province iranienne du Khuzestan.

Citant Davoud Sadeghi, porte-parole de la justice pour la province du Khuzestan, la dépêche indique : "depuis le début de la nouvelle année iranienne (le 21 mars), 13 personnes condamnées à mort pour trafic de drogue ont été exécutées à Ahwaz." Et d'ajouter : "Trois autres personnes, condamnées à mort pour Moharebeh (guerre contre Dieu, expression utilisée pour décrire l'opposition au gouvernement), une personne condamnée pour attaque à main armée et 13 autres condamnés à mort ont été exécutés."

La dépêche ne fournit aucune information concernant l’identité des suppliciés ou la date des exécutions dans la province du Khuzestan depuis mars 2009.

D’après les dépêches publiées par les médias iraniens et collectées par Iran Human Rights, 10 personnes ont été exécutées depuis mars 2009 dans la province du Khuzestan.

Mahmood Amiry-Moghaddam, porte-parole d’Iran Human Rights, a déclaré : "le fait que seulement un tiers des exécutions dans la province du Khuzestan aient été rapportées par les médias iraniens démontre que le nombre réel des exécutions est bien plus élevé que les chiffres officiels publiés par les médias ou par les associations de droits de l’Homme".

---

Iran Human Rights, le 17 novembre 2009 : trois personnes, dont une femme, ont été pendues à la prison d’Isfahan (dans le centre de l’Iran) tôt ce matin du 17 novembre 2009, selon une dépêche du quotidien iranien Kayhan.

D’après la dépêche, les suppliciés sont Vahid Sh. (35 ans) condamné pour avoir acheté 143 grammes de crack, Rasoul T. (âge non-communiqué) condamné pour avoir stocké 2 kilos de crack et Begam P. (femme, âge non communiqué) condamnée pour consommation de drogue et pour avoir dissimulé 500 grammes de crack dans son estomac.

Selon les informations rassemblées par Iran Human Rights, au moins 12 personnes, dont une femme, ont été exécutées ces deux dernières semaines en Iran.

Source : Iran Human Rights, 22 novembre 2009

Aucun commentaire: