vendredi 20 novembre 2009

Le Texas exécute Robert L. Thompson malgré l'appel à la clémence de la Commission des Grâces

Robert Lee Thompson, 34 ans, a été exécuté par injection létale hier, jeudi 19 novembre 2009, dans la prison de Huntsville, Texas, quelques minutes seulement après que le gouverneur Rick Perry ait refusé de suivre les recommandations de la Commission des Grâces de l'Etat (Texas Board of Pardons and Paroles) lui demandant de commuer la sentence de mort en condamnation à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle.

La Commission des Grâces du Texas, qui ne possède qu'un pouvoir consultatif et dont les membres sont nommés par le gouverneur, n'est pas connue pour le laxisme de ses décisions. Jusqu'à présent, la Commission n'a rendu que quatre recommandations invitant à la clémence ; seules deux commutations ont été acceptées par le gouverneur. En 2004, Rick Perry avait déjà refusé de valider l'avis de la Commission en autorisant l'exécution de Kelsey Patterson, un détenu souffrant de graves troubles mentaux.

Rick Perry, élu de droite déjà mis à mal à l'échelon national par l'affaire Cameron Todd Willingham et le scandale de la juge Sharon Keller ("Mes bureaux ferment à 5 heures !"), a donc décidé de ne pas entraver l'exécution de Robert Lee Thompson, condamné à mort en vertu de la Loi des Parties (Law of Parties) alors que son co-accusé, Sammy Butler, l'auteur du coup de feu mortel dans cette affaire, était condamné à une peine de détention à perpétuité avec possibilité de libération conditionnelle.

M. Thompson est le 23ème condamné exécuté cette année au Texas, le 446ème depuis le rétablissement de la peine de mort dans cet Etat le 7 décembre 1982, et le 207ème depuis l'élection de Rick Perry au poste de gouverneur en 2001.

Robert Thompson est le 48ème condamné exécuté cette année aux Etats-Unis et le 1 184ème depuis le rétablissement de la peine de mort en janvier 1977.

Source: LPJ, 20 novembre 2009

Aucun commentaire: