mercredi 28 avril 2010

Malgré son retard mental, Samuel Bustamante a été assassiné par l'Etat du Texas hier soir

La machine à tuer n'a pas voulu céder hier encore. Le Texas a encore frappé et a assassiné l'un des ses citoyens, en toute l'égalité. Malgré les expertises psychiatriques qui ont révélé le retard mental de Samuel Bustamante, la cour suprême n’a pas voulu répondre favorablement à la requête de son avocat Mr Rytting.

Mr Rytting a repris le dossier de Samuel en juin 2004. Le retard mental de Samuel n’a jamais été évoqué en cour d’Etat ou lors du procès par son prédécesseur Rocket Rosen. Les délais passés, la demande (Atkins v. Virginia ) a peu de chance d’aboutir.

A titre informatif, Rocket Rosen a été banni, par la cour criminelle du Texas, de la liste des avocats qui travaillent sur les dossiers de peine capitale, pour incompétence.

Samuel a pu parler au téléphone à sa famille et amis de sa cellule à Huntsville hier. Il a remercié chacun d’entre eux pour leur aide et soutien pendant toutes ces longues années d’isolation. Il semblait calme et a eu un mot d’encouragement pour tous.

Prochainement, vous pourrez entendre l’interview de Mr Rytting à la radio hier soir à l’adresse suivante (aller dans "Past execution" ensuite cliquer sur "Listen to the program")
http://executionwatch.org/

Merci encore à son avocat, Mr Rytting, pour tous les efforts promulgués au cours des dernières années. Merci également à tous ceux qui ont soutenu Samuel depuis son arrivée dans le couloir.

Aucun commentaire: