mardi 24 avril 2012

Cartographie de la peine de mort aux Etats unis

' d'après The economist/on line)

De 2000 à 2011 cinq personnes en moyenne par an ont quitté le couloir de la mort aux Etats-Unis selon le Death Penalty Information Center. Rien qu’en Caroline du Nord on a recensé en 2008 trois départs du couloir de la mort en un semestre. L’année suivante, le pouvoir législatif de cet Etat a adopté la loi de justice raciale qui offre aux détenus du couloir de la mort la possibilité de faire commuer leur condamnation en un emprisonnement à perpétuité sans libération conditionnelle, si un juge estime que cette décision découle d’un préjugé raciste. (Plus de la moitié des détenus du couloir de la mort de Caroline du Nord sont des Noirs). Le premier jugement sera rendu le 20 avril, ce qui pourrait constituer un précédent pour d’autres cas où la notion de race est prise en considération. Cette évolution est d’ailleurs perceptible d’un bout à l’autre du pays, notamment en Pennsylvanie et au Missouri, où une législation similaire est sur le point d’être adoptée. D’autres Etats sont en train de remettre totalement en cause l’utilité de la peine capitale. En novembre, les électeurs de Californie, qui compte plus de détenus dans le couloir de la mort que tout autre Etat, vont décider de l’abolition éventuelle de la peine de mort. Quant au Connecticut, qui a voté récemment l’abolition de la peine capitale, il sera le 17ème Etat à le faire.




Aucun commentaire: