vendredi 7 novembre 2014

Demandez la commutation de la peine de M. Scott Panetti


Demandez la commutation de la peine de M. Scott Panetti

L'Etat du Texas a fixé la date du 3 décembre pour l'exécution de Scott Panetti. Cet homme de 56 ans avait tiré sur ses beaux-parents en 1992, en présence de son ex-femme et leur fille de trois ans, dans un accès de délire, les prenant pour le diable. Scott Panetti avait commencé à montrer des signes de maladie mentale grave en 1981, quand il était encore un adolescent. En 1992, il avait été diagnostiqué avec une schizophrénie paranoïde, des idées délirantes et hallucinations auditives, et de la maniaco-dépression. Il avait été hospitalisé 14 fois en psychiatrie.
 Scott Panetti refusait de coopérer avec ses avocats, qui, selon lui, avaient monté une conspiration contre lui, ensemble avec la police. Lors de son procès il insistait à se représenter tout seul,  avec comme seul argument de défense sa maladie mentale. Il expliquait que pendant le crime, il était sous le contrôle d'une hallucination qu'il appelait "Sarge". Parmi les centaines de personnes qu'il cherchait à faire comparaître pour sa défense figuraient Jésus, John F. Kennedy et le pape. Il portait un costume de cow-boy violet, parlait de manière incohérente, tantôt s'endormait, tantôt menaçait le jury. Le jury l'a reconnu coupable et l'a condamné à mort. Deux jurés ont dit plus tard que son comportement les avait tellement effrayés qu'ils ont voté pour la peine de mort en grande partie pour être sûr qu'il ne sorte plus jamais de prison (à l'époque la possibilité de prison à vie sans libération conditionnelle n'existait pas au Texas.)
 Scott Panetti a ensuite fait appel en faisant valoir qu'il avait été incapable à la fois de subir son procès et de s'y représenter. Pourtant, les tribunaux ont conclu que Mr. Panetti était apte à être exécuté sur la base des normes juridiques qui exigent seulement que les prisonniers comprennent  qu'ils vont être exécutés, sans tenir compte de leur responsabilité pour le crime commis, éventuellement altéré par leur maladie mentale.
Scott Panetti avait finalement, et après plusieurs revirements entre 2004 et 2007, obtenu un sursis, puisque la Cour suprême américaine avait bloqué son exécution et renvoyé l'affaire pour réexamen de son état de santé mentale. Les associations de lutte contre la peine de mort pensaient qu'il était définitivement sauvé de la peine de mort et allait finir sa vie en prison. 
 Mais l'année dernière, le tribunal de district a décidé que Panetti était apte à être exécuté parce qu'il «a à la fois une connaissance factuelle et rationnelle de son crime, de sa mort imminente, et de la connexion entre les deux". L'Etat du Texas a donc fixé le 3 décembre comme date d'exécution. 
Si vous souhaitez intervenir en sa faveur, veuillez écrire à la fois au Gouverneur ainsi qu’au Comité des grâces:
 Greg Abbott 
 Adresse: PO Box 308 Austin, TX 78767

Téléphone: 512 477- 2002
Télécopieur: 512 477-0774
Formulaire de contact électronique : 


(Afin que vos coordonnées et votre message soient validés sur ce formulaire, il vous suffit d'y insérer un code postal (Zip Code) valide. Exemple : 77001) 

Courriel: Info@GregAbbott.com
 Copies à :
Service de presse du bureau du gouverneur : Fax : +1 512 463 1847
Service juridique du bureau du gouverneur : Fax : +1 512 463 1932 

Clemency Section, Board of Pardons and Paroles
8610 Shoal Creek Blvd 
Austin, Texas 78757-6814, États-Unis

Télécopieur : +1 512 467 0945
Courriel : bpp-pio@tdcj.state.tx.us

Voici une lettre modèle que vous pouvez utiliser telle quelle ou modifier :

 (Lieu, date) 

Subject: Commute the Death Sentence of Mr. Scott Panetti  
Dear Governor, ou Dear members of the Board of Paroles,
I write you on behalf of Mr. Scott Panetti, whose execution is scheduled to take place on December 3. 
 I acknowledge the serious nature of the crimes of which Mr. Panetti was convicted and I would like to convince you that I am not seeking to downplay the suffering caused by violent crimes. 
But Mr. Scott Panetti is a mentally ill man.
He began showing signs of serious mental illness in 1981, back when he was still a teenager. By 1992, he had been diagnosed with paranoid schizophrenia, delusions, auditory hallucinations, and manic depression, and had been hospitalized 14 times.
Panetti refused to cooperate with his lawyers, who he claimed were conspiring against him. He insisted to represent himself at trial, where his only defense was insanity. He said that during the crime he was under the control of a hallucination he called “Sarge”. He was dressed as a cowboy at his trial and attempted to subpoena Jesus Christ, John F Kennedy and the Pope. 
Two jurors later told that his behavior had so frightened them that they voted for death largely to make sure he'd never get out of prison. (Texas at that time did not offer the option of life without parole.)
It seems to me that Mr.Scott Panetti was not competent to represent himself in court.
Moreover, as the major Human Rights organizations, I oppose the death penalty in all cases without exception regardless of the nature of the crime, the characteristics of the offender and the method used by the state to kill the prisoner.
In addition, I would like to remind you that the death penalty is not the solution. It is incompatible with human rights and human dignity, and it violates the right to life as proclaimed in the Universal Declaration of Human Rights, which happens to be the most basic of all human rights.
For all those reasons, I urgently and respectfully call on you to commute the death sentence of Mr. Scott Panetti.   

Sincerely,  

(Nom, adresse, signature)

 Merci d'adresser une copie de votre lettre à l'Ambassade des États-Unis de votre pays: 

Ambassade des États-Unis d’Amérique en France

Son Excellence Mme Jane Hartley,

Ambassadeur des États-Unis d'Amérique en France et à Monaco

2, avenue Gabriel

75382 Paris Cedex 08

France

Téléphone (standard) : +33 1 43 12 22 22

Télécopieur : +33 1 42 66 97 83 

Twitter : @USAmbFrance https://twitter.com/USAmbFrance

Puisque l'ambassadeur ne possède pas d'adresse courriel publique, merci de laisser un message sur la page Facebook de l'Ambassade : https://www.facebook.com/usdos.france    

 

 

 

 

 

Aucun commentaire: