vendredi 8 janvier 2010

Etats-Unis : déjà trois exécutions depuis le début de l'année

Le 7 janvier 2010, à 18h16 heure locale, l'Etat du Texas a exécuté par injection létale Kenneth Mosley, 51 ans, condamné à mort pour le meurtre, en février 1997, de David Moore, un agent de police d'un faubourg de Dallas intervenu sur un braquage de banque. Kenneth Mosley est le premier condamné exécuté cette année au Texas et le 448ème depuis la reprise des exécutions dans cet Etat le 7 décembre 1982.

Le 7 janvier 2010, à 18h32 heure locale, l'Etat de la Louisiane a exécuté par injection létale un violeur d'enfant multirécidiviste qui avait renoncé à faire appel de sa condamnation. Gerald Bordelon, 47 ans, avait été condamné à la peine capitale pour le kidnapping, le viol et le meurtre de la fille de sa compagne, une enfant de 12 ans. Il s'agit de la première exécution capitale en Louisiane depuis 2002. Gerald Bordelon est le 1191ème condamné exécuté aux Etats-Unis depuis le rétablissement de la peine de mort le 17 janvier 1977.

Dans l'Ohio, Vernon Smith, 37 ans, a été exécuté le 7 janvier 2010 pour un meurtre commis en 1993. Au cours d'un braquage, il avait abattu d'une balle dans la poitrine le gérant d'une supérette, un immigrant originaire d'Arabie saoudite, qui venait de lui remettre le contenu de sa caisse. Vernon Smith a été officiellement déclaré mort à 10h28 heure locale après avoir reçu une dose mortelle d'un produit unique, un anesthésique habituellement utilisé pour les interventions chirurgicales. L'Ohio est le seul Etat des Etats-Unis à n'utiliser qu'un seul produit pour les exécutions capitales. Vernon Smith est le deuxième condamné à être exécuté avec ce protocole et le 34ème depuis la reprise des exécutions dans l'Ohio en 1999.

Sources : Death Penalty News, Rick Halperin, Webmaster, 8 janvier 2010 - Photo : Salle d'exécution du pénitencier de Louisiane, "Angola".

Aucun commentaire: