Odell Barnes Jr.

L'association Lutte Pour la Justice (LPJ) a été créée en 1999 pour soutenir Odell Barnes Jr., jeune afro-américain condamné à mort en 1991 à Huntsville (Texas) pour un crime qu'il n'avait pas commis et exécuté le 1er mars 2000 à l'aube de ses 32 ans. En sa mémoire et à sa demande, l'association se consacre à la lutte pour l'abolition de la peine de mort aux Etats-Unis et en particulier au Texas. (voir article "Livre "La machine à tuer" de Colette Berthès en libre accès" )

vendredi 27 novembre 2020

La ville de Philadelphie reconnaît enfin son crime contre la communauté Move

35 ans après le crime perpétré, le Conseil Municipal de Philadelphie vient de présenter ses excuses dans une motion adoptée à une très large majorité de ses élus (voir en en pièce jointe l’article du journal The Guardian). C’est un évènement considérable pour cette ville meurtrie par le sang des hommes, des femmes et des enfants assassinés qui a coulé parce que leur peau était noire. Hélas aujourd’hui encore la page n’est pas définitivement tournée avec « la chasse aux Noirs » à Philadelphie et dans d’autres villes américaines. Les violences policières de ces derniers mois en attestent. 

A l’opposé, l’ampleur des mobilisations populaires sont des signes d’espoir que manifestement les élus de Philadelphie ont entendus. Dès l’annonce de la reconnaissance de ce crime raciste, le Collectif français LIBERONS MUMIA s’est exprimé en ces termes : « Notre pensée va aux victimes de MOVE, d'abord à ceux morts en 1985 lors du bombardement de leur maison – parmi lesquels de nombreux enfants – mais aussi à celles et ceux décédés en prison ou récemment libérés après tant d'années de souffrances et d'injustices. Leur combat n'a pas été vain. Souhaitons que cette reconnaissance de l'acte criminel ouvre la voie à la réparation » … Pour en savoir plus : http://www.move-thestory.com/accueil.html

Aucun commentaire: